Kassaman binnazilat ilmahiqat..." le plus noir des crimes est celui qui consiste à obscurcir la conscience politique et d’égarer tout un peuple" d'Emile ZOLA

Kassaman binnazilat ilmahiqat..." le plus noir des crimes est celui qui consiste à obscurcir la conscience politique et d’égarer tout un peuple" d'Emile ZOLA

Le nom de ce blog est sans doute évocateur de notre "nachid el watani" tant décrié par le passé parce que, associé au pouvoir Algérien illégitime. Après des décennies de disettes. Je voudrais faire de cet espace, un coin où tous mes compatriotes et autres amoureux de libertés, de démocratie, ou tout simplement d'histoire pourraient s'exprimer librement. En ce sens, nous vous souhaitons la bienvenue. En hommage à Nacer Hachiche, repose en paix et à bientôt ! Pour garder le contact avec notre chère patrie : http://www.alger-presse.com/index.php/presse-fr


Algérie/gaz: contrat de 668 millions USD pour le groupement Petrofac-Bonatti (source Romandie.com)

Publié par The Algerian Speaker sur 30 Octobre 2013, 20:24pm

Catégories : #EJDID

ALGER - Le groupe pétrolier algérien Sonatrach a annoncé la signature mardi d'un contrat de 668 millions de dollars avec le groupement anglo-italien Petrofac-Bonatti pour la construction d'une unité de compression de gaz dans le Sahara, selon l'agence de presse APS.

Cette unité vise à maintenir le niveau de production du champ d'Alrar Est et Ouest, près d'Illizi (1.400 km au sud d'Alger), à son niveau actuel de 24 millions de m3 de gaz naturel par jour.

Elle permettra également d'optimiser le traitement des liquides comme le condensat et le GPL, a précisé la Sonatrach.

Le chantier, d'une durée de 32 mois, inclut la rénovation de l'usine de traitement de gaz d'Alrar, selon la même source.

Le groupe algérien a déjà réalisé des installations similaires pour faire face à la chute de pression de ses gisements gaziers, a précisé un vice-président de la Sonatrach, Said Sahnoun.

Le plus grand champ de gaz du pays, Hassi R'mel, a été renforcé par deux unités de compression, tandis que le champ gazier, In Salah Gaz, développé en association entre Sonatrach, le britannique BP et le norvégien Statoil, a été doté d'une unité de compression de gaz réalisé par Petrofac.

Le groupe algérien prévoit également une quatrième unité de compression de gaz pour le complexe de Tiguentourine, théâtre en janvier d'une prise d'otages sanglante.

La production de l'Algérie, quatrième exportateur mondial de gaz, est d'environ 80 mds de m3 par an, selon des chiffres officiels.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents